Communication et marketing

Auto entrepreneur dans le marketing digital

Entreprendre devient de plus en plus une nécessité, surtout pour les personnes qui ont un réel désir d’indépendance financière. Et pour un agent du Marketing digital, il n’en est pas autrement. Fonctionner sous le régime de micro-entrepreneur présente des avantages et permet de s’assurer une certaine indépendance. Mais pour y arriver, celui-ci doit faire preuve d’ingéniosité, de créativité et de réactivité. Toutes ces qualités sont un véritable atout chez ce professionnel.
Capable de s’adapter et d’assurer la gestion de ses affaires, le responsable marketing digital sait motiver ses collaborateurs. Il possède également des connaissances développées sur les différents outils digitaux tels que les SEO, les réseaux sociaux, le référencement payant, ou encore l’affiliation, qu’il associe à l’utilisation de plateformes de création et développement telles que Photoshop, HTML, etc.

Qu’est-ce que le marketing digital ?

Le web marketing est tout simplement l’ensemble de toutes les techniques et procédés, qui ont pour but d’accroître la visibilité d’un site internet. On désigne par l’appellation webmarketer, le professionnel par excellence de l’Internet. Sa fonction est de gérer tout ce qui a trait avec la stratégie marketing et commerciale d’une entreprise, afin de booster la visibilité et la notoriété de cette dernière. Il s’agit également d’un spécialiste dans la création et la promotion des sites internet. Sa principale préoccupation est la gestion des problématiques de trafic.
De nos jours, plus aucune entreprise ne peut se passer d’une présence digitale, cela devient une arme indispensable pour communiquer avec sa cible et améliorer l’image de marque de la société à travers une e-réputation savamment construite. Car en effet, internet a conquis le monde, la numérisation prend de plus en plus d’ampleur. C’est une variable importante, qui procure réellement de nombreux avantages dont les entreprises ne peuvent plus se passer. Grâce au marketing digital, la vente en ligne de produits et services en tout genre, a été rendue possible. Les entreprises disposent de plus de possibilités pour accroître leur visibilité et attirer bien plus de clients potentiels à travers les stratégies de marketing digital.
Tout part du désir d’accroître considérablement le trafic d’un site web. Et cela est possible en rendant ce site attractif, optimisé, intuitif et ergonomique. En procédant de cette manière, vous augmenterez le nombre de vos prospects, ce qui vous permettra d’acquérir bon nombre de clients dont vous n’auriez jamais eu connaissance sans votre présence digitale. En fait, le marketing digital vous offre la possibilité de développer une réelle communauté autour de votre marque. De cette façon, vous vous assurez la fidélisation de la clientèle et établissez une relation forte avec elle, principalement par le biais des réseaux sociaux. Toutefois, ces réseaux sociaux à eux seuls ne font pas toute la stratégie marketing, il existe toute une pléthore d’autres outils qui sont utilisés par le professionnel du marketing digital :

Le Search Engine Optimisation (SEO)

Il s’agit ici pour le webmarketer de gérer le SEO du site d’une entreprise, afin d’attirer les visiteurs qualifiés sur ce site grâce aux moteurs de recherche comme Google ou Bing. Une fois réussie, cette opération faite en sorte que ledit site apparaisse parmi les toutes premières propositions des moteurs de recherche chaque fois qu’un internaute tape une recherche concernant le sujet de site.

Le display

Vous avez sûrement déjà aperçu une ou deux publicités qui s’affichent au cours de votre visite d’un site, avec souvent des sujets attrayants. Eh bien, vous savez donc ce qu’est le display. Une autre stratégie couramment utilisée par le webmarketer. Elle consiste tout simplement à acheter des espaces publicitaires sur des sites tiers où se rendent généralement vos clients potentiels.

Emailing

Toujours dans l’optique de fidéliser les clients, le professionnel du marketing digital peut utiliser les campagnes d’Emailing à son avantage. Cela se fera grâce à des newsletters et permettra aussi de réaliser des ventes additionnelles.
Bien sûr, d’autres armes telles que des campagnes d’affiliation, la signature d’accords de partenariats, la pratique du blogging, enrichissent aussi l’arsenal du travailleur marketing. Et celui-ci a l’obligation de les mettre à contribution afin de pouvoir augmenter ses chiffres d’affaires ou ceux de la société pour laquelle il fonctionne.

Les formations pour travailler dans le marketing digital

Si votre désir est d’entrer dans le monde merveilleux du marketing digital, plusieurs options s’offrent donc à vous. Il existe des formations, accessibles avec déjà un niveau Bac+2 ou Bac+3. Parmi elles, on peut citer un BTS en management des unités commerciales, un DUT en Technique de communication ou encore un BTS en communication.
Toutes ces formations sont prodiguées par des écoles de renoms, dans plusieurs localisations du pays. Quoiqu’il en soit, au final, au cours de son parcours, l’étudiant en marketing digital doit apprendre à décrypter et utiliser les codes et langages informatiques, maîtriser parfaitement l’utilisation des mots-clés et les techniques de référencement. Il doit en plus de cela acquérir des connaissances sur les méthodes de vente en ligne, comprendre et savoir gérer le community management, et surtout l’idéologie et le fonctionnement des réseaux sociaux. Toutes ces compétences, une par une, sont ce qui caractérise un véritable professionnel du marketing digital.

Les salaires dans le marketing digital

Le marketing digital est assurément bien rémunéré, ça il faut le dire. Un responsable de marketing digital peut gagner un salaire variant entre 25000 et 35 000 euros par mois à ses débuts. C’est dire que cette rémunération a la possibilité de s’élever, jusqu’à 35 000-45 000 euros, en fonction de l’envergure du service réalisé, des tarifs concurrentiels et de l’expérience ainsi acquise.

Les débouchés

Juste après ses études, et les stages pratiques qui en suivent, le webmarketer peut, s’il en a l’opportunité, déjà avoir son premier travail. Ensuite, au fil du temps et avec l’expérience, des évolutions en tant que responsable de service seront possibles. Il peut tout aussi bien devenir un spécialiste dans des sociétés de conseil, comme responsable e-marketing/e-commerce, ou chef de projet nouveau médias, ou encore responsable des opérations digitales. Tout cela est possible, en travaillant pour le compte d’une entreprise digitale, mais aussi en travaillant en indépendant, pour des entreprises sur Internet.

Comment s’inscrire en auto entrepreneur dans le marketing digital?

Qu’il exerce ses compétences comme salarié ou à son propre compte, l’auto-entrepreneur marketing digital remplit les mêmes missions. À la seule différence que fonctionner sous le régime de la micro entreprise lui confère certains avantages, en plus de la liberté d’action. Les étapes pour réussir à jouir de ces privilèges sont très simples, c’est ce qui consiste encore à déclarer son activité.
Il faut commencer par remplir le formulaire de déclaration d’activité, qui est gratuit et disponible sur le site web dédié à cette inscription. Une fois le compte créé, il faudra y joindre une pièce justificative de votre identité. Ensuite, imprimez la déclaration, puis envoyez-la au CFE dont vous dépendez (l’URSSAF dans le cas présent). À cette étape également il faudra joindre une pièce justificative d’identité.